vendredi 21 novembre 2008

A propos du solstice d'hiver !



"La date de la naissance de J.C. au 25 décembre du calendrier julien n'a été fixée qu'au temps de Charlemagne, vers l'an 800.

Le calendrier julien, adopté en 325 par le concile de Nicée, affirmait le principe de l'année de 365 jours un quart se traduisant par trois années communes de 365 jours et une année bissextile tous les quatre ans de 366 jours, avec 29 jours au lieu de 28 pour le mois de février.

En fait, l'année solaire est de 365,2422166 et non 365,25.
Roger Bacon, dès le XIIIe siècle, signala l'erreur. Ce qui lui valut d'être persécuté.

L'erreur faisait que, dès le XIIIe siècle, le solstice d'hiver du calendrier julien se situait à la fête de sainte Luce (date où, selon le dicton populaire, le jour croît du saut d'une puce), c'est-à-dire le 13 décembre et non le 21.

Or le solstice d'hiver était l'occasion d'antiques fêtes païennes célébrant le retour à la lumière."

(Infos Roncelin)