dimanche 28 décembre 2008

RABELAIS



Rabelais, pour écrire ses premiers textes, s'inspire directement du
folklore et de la tradition orale populaire.

En 1534 paraissent à Lyon les
Grandes et inévitables chroniques de l'énorme géant Gargantua
,
un recueil anonyme de contes populaires à la fois épiques et comiques.

Ces contes tirent eux-mêmes leurs sources dans
les romans de chevalerie du Moyen Âge,
en particulier le cycle arthurien.

Ce recueil obtient un grand succès.