lundi 9 mars 2009

Conférence - Centre d’Etudes du Saulchoir - Paris




Le samedi 14 mars 2009,

de 9 h 30 à 12 h 15.









UNE CONTROVERSE SUR LA MAGIE ET LA CABALE A LA RENAISSANCE

PIC DE LA MIRANDOLE ET PEDRO GARSIA


Avec

Jean-Pierre Brach
directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études (section des Sciences religieuses)

Jérôme Rousse-Lacordaire

bibliothèque du Saulchoir


Souvent mentionnées, plus rarement lues, les Determinationes magistrales de l’évêque Pedro Garsia, parues à Rome en octobre 1489, sont pourtant un témoignage essentiel pour saisir la nature et les enjeux du débat que suscita en cette fin du XVe siècle le recours à la magie et à la cabale chez certains humanistes, au premier rang desquels Jean Pic de la Mirandole.

Après avoir présenté les vues de Pic en la matière, nous verrons comment Garsia, membre de la commission romaine qui condamna Pic en 1487, justifie de manière développée la condamnation de la thèse pichienne selon laquelle « il n’est pas de science qui nous assure davantage de la divinité du Christ que la magie et la cabale ».







Merci de prévenir de votre venue au plus tard la veille, afin que nous puissions aménager la salle de conférence en conséquence.
Contacts :
- par Email : centre.saulchoir@yahoo.fr
- ou par téléphone : 01 44 08 07 47 (répondeur).
Centre d’Etudes du Saulchoir - 20, rue des Tanneries - F-75013 PARIS