jeudi 2 avril 2009

La genèse iconographique du thiase féminin de Dyonysos




Ménades
Recherches sur la genèse iconographique
du thiase féminin de Dyonysos
des origines à la fin de la période archaïque .

de : Marie-Christine Villanueva Puig
292 p. Index. Illustrations. (2009) - 35€


Pourquoi de telles images sont-elles si fréquentes sur des objets utilisés au banquet mais aussi offerts aux morts et découverts dans des tombes ?
La Ménade, qui hante les solitudes écartées, boit le vin et danse avec les hommes ou s'adonne au sexe librement, n'est-elle pas aux antipodes de l’épouse ou de la mère grecque confinée dans sa demeure ?
Toute de séduction, elle fascine autant qu’elle fait peur par les débordements qu’elle incarne, si caractéristiques, dans la pensée grecque, des dangers que redoutent les hommes de la part de la race des femmes.
De telles représentations font allusion aux périodes où les femmes, contrôlées par le rite, font les Ménades pour le dieu.
La pratique encadrée du dionysisme rend possible la représentation des périls de l’irrationnel féminin et explique, pour une part, le succès de telles figures.