lundi 6 juillet 2009

Je veux regarder Dieu en Face de Michel Lancelot reste à ce jour l'un des meilleurs ouvrage




"Les mots hippie ou psychédélique ont été galvaudés par des journaux à sensation. Il était nécessaire qu'une étude sincère et approfondie soit consacrée à ce phénomène majeur du XXe siècle."

En effet en 1967, Michel Lancelot a effectué de fréquents séjours aux États-Unis et particulièrement en Californie.
Il a rencontré à San Francisco les créateurs du mouvement hippie.
Il a étudié ses sources.
Il a suivi son évolution.
Rejetant les tabous et les préjugés, il aborde ici tous les aspects de la philosophie hippie :
sociaux, politiques, sexuels, artistiques, mais aussi et surtout ceux fondés sur la mystique de la drogue.
Cette drogue qui doit permettre de « voir Dieu en face ».