mercredi 23 décembre 2009

La Crèches provençales





C'est François d'Assise qui a créé en 1223 une des premières crèches vivantes en utilisant des personnages réels, dans son église à Grecchio en Italie.



Les personnages (l'enfant Jésus couché dans une mangeoire, Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, les paysans) étaient joués par les gens du village. Les animaux aussi étaient réels. Petit à petit, la coutume s'est répandue.

Les premières crèches ressemblant à celles que nous connaissons font leur apparition dans les églises au XVIe siècle.

Ce sont les Jésuites qui les ont introduites pour la première fois en modèle réduit.

En France, après la période de la Révolution pendant laquelle cette pratique religieuse s'était perdue, les Provençaux ont répandu l'usage de la crèche à partir de 1803, c'est-à-dire juste après le Concordat de 1802.

Ils avaient en effet inventé les santons actuels qui peuplent les crèches.

La Crèches provençales s'inspirent de la vie locale. Les artisans évoquent des personnages typiques de la région ou du village ou des défunts de la famille.

Ont été rajoutés aussi à Marseille les santons (santoun, petits saints en provençal) qui représentent des petits métiers connus : le meunier, le rémouleur, la lavandière, etc.