mardi 8 décembre 2009

l'Herbier des Dieux de Pierre Chavot :




Les mille usages que l'homme a pu faire des plantes au cours de son histoire sont le reflet de son imaginaire et de son sens du sacré.

Depuis toujours, elles ont soigné et guéri les hommes ; depuis toujours aussi, elles furent les médiatrices par excellence entre l'homme et l'invisible.
Les végétaux sont un élément du bien-être et de la cohésion culturelle des peuples, ils sont omniprésents dans le symbolisme, où ils incarnent l'unité de toute vie et établissent un lien entre l'homme et le divin.

Pierre Chavot s'attache à raconter la manière dont les grandes religions d'Europe et du bassin méditerranéen adoptèrent des arbres, des fleurs ou des champignons pour illustrer des croyances remontant parfois à la nuit des temps.

S'appuyant sur les textes sacrés, poétiques ou historiques, il recense 380 végétaux, dont certains sont devenus des piliers culturels, comme le chêne, le chanvre ou la vigne, et qui tous, renvoient à des épopées, des héros, des dieux, des traditions, des héritages d'une exceptionnelle richesse.

L'Herbier des dieux brosse, sous la forme d'un dictionnaire, un panorama très complet des traditions et des croyances liées à la culture, au symbolisme des plantes, et à leurs fonctions religieuses et médicinales.

560 pages - 26€