vendredi 21 mai 2010

Quelles sont donc les origines de la poésie des troubadours ?



Qu'elle s'inspire de la poésie arabe et de sa figure du fou d'amour, très présente en Espagne, ou de rites préchrétiens instaurant une certaine liberté de la femme à certaines époques de l'année, cette poésie musicale instaure à la fin du XIe siècle une conception de l'amour nouvelle en Occident et parvient à intégrer celle-ci aux valeurs féodales où prévalait le code chevaleresque.

L'amour courtois ou fin’amor reprend en effet la structure de base du système féodal mais place la dame (du latin domina) en position de seigneur et maitre.

L'amant, nécessairement de rang inférieur à celle qu'il aime, est soumis à toutes les volontés de celle-ci, et n'attend de récompense qu'à proportion de la prouesse qu'il entreprend au nom de l'amour.