vendredi 21 janvier 2011

Voila un livre à lire



Qui est ce vieux prélat vagabond qui, lorsqu’on l’interroge, répond simplement : " Je suis Benoît " ? Un usurpateur ? Un illuminé ? Pourquoi les Services secrets du Vatican lancent-ils sur ses traces leur meilleur agent ? Le Saint-Siège se sentirait-il menacé ?

Nous sommes pourtant en 1993. L’autorité de Rome n’est plus contestée depuis le concile de Constance qui déposa Benoît XIII, le dernier des antipapes d’Avignon, en 1417. La trace des " Benoît " s’est perdue, entre Provence et Aveyron. Le Grand Schisme qui déchira l’Église catholique est oublié. La querelle est éteinte, l’affaire close. Close à jamais ? Qui donc peut l’affirmer ?

Réveillant une polémique qui remonte au Moyen Âge, L’Anneau du pêcheur, œuvre troublante et visionnaire, dont l’intrigue se noue au cœur d’une histoire de la papauté savamment retracée, sème le doute chapitre après chapitre : et si ce vieil homme à bout de forces était en fait le vrai pape ?