lundi 4 juillet 2011

Robert Ambelain - UNE MISE AU POINT



Certaines personnes et libraires se sont étonnés de la mention « édition revue et corrigée » annoncée dans la préface de Serge Caillet et dans la publicité de la réédition des deux études de Robert Ambelain sur le Martinisme aux éditions Signatura.

En voici l’explication :

A cause d’un grave problème de santé Robert Ambelain n’avait pu relire le texte final du « Martinisme – Histoire et Doctrine » (1946) avant parution.

L’auteur avait constaté quelques oublis et fautes d’orthographe et avait demandé aux éditions Niclaus d’encarter un errata pour les corriger. Mais il s’avère que de nombreux ouvrages vendus ne comportaient pas cet errata, ouvrages qui se retrouvent aujourd’hui sur le marché du livre ancien.

Aussi les éditions Signatura en accord avec la famille de Robert Ambelain sur les vœux de celui-ci, ont corrigé ces erreurs et oublis comme par exemple la mention en dessous du dessin en page de titre : « Le Martinisme, charité spirituelle - fut composé en 1942 par J. Chaboseau, fils du regretté Grand-Maître ».

Rassurons le Lecteur : rien n’a été changé ou supprimé concernant le texte d’origine bien au contraire.


Cette réédition comprend aussi une étude introuvable parue en 1948 « Le Martinisme comtemporain » de Robert Ambelain et une importante préface de Serge Caillet qui « rappelle les circonstances et la naissance de ces deux études en soulignant l’apport de Robert Ambelain au martinisme comtemporain » (NDLE).


Donc, on peut dire aujourd’hui que seuls les bibliophiles et collectionneurs chercheront encore l’édition de 1946, mais pour les cherchants et les historiens la seule édition valable à ce jour est celle de Signatura parue en 2011.