mardi 3 janvier 2012

Le 6 janvier, fêtez l'Epiphanie autour d'une galette des rois



"Lors des Saturnales, un Roi était élu parmi les jeunes soldats. Ce Roi pouvait alors commander ce qui lui plaisait.

C’est au début janvier, lors de ces fêtes que Rome élisait le Roi du festin au moyen d’une fève. Cette solennité est devenue une fête familiale où le Roi est celui qui a trouvé la fève et qui choisit sa Reine. Chaque fois que l’on retrouve un couple impliqué dans une cérémonie de l’antiquité, il existe de fortes présomptions pour que cette dernière, trouve sa source dans les rites matriarcaux dont, en Grèce, la divine Hécate est l’une des Mères Divines les plus connues.

Notre galette des rois remonte ainsi, au moins au temps des Romains (7 jours de Saturnales).

La fève blanche et la fève noire étaient déposées pour les scrutins. De nos jours encore la tradition d’exprimer un scrutin par des boules blanches et noires continue d’être usitée dans les milieux initiatiques. Ce qui laisse entendre clairement que cette manière d’élire équivaut à l’élection d’un roi, d’un être de lumière, autrement dit, d’un initié."

Extrait de l'ouvrage de Ange Duino "L'éternel rire des Dieux, une histoire de fou"