jeudi 9 février 2012

Immense tristesse, l'ami Claude Gaignebet est parti brutalement ce lundi 6 février.




Francis Cransac nous signale :
"Claude a été foudroyé en plein travail, alors qu'il terminait son prochain ouvrage à paraître.
Depuis 2005, il illuminait nos Rencontres d'Aubrac par son érudition, ses trouvailles incroyables, sa fougue, son enthousiasme à nous les faire partager et son appétit de vie."

Jean Baumgarten dès l'annonce de sa disparition lui a rendu cet hommage :

" C'est une grande voix de la recherche et de l'université qui disparaît, en plus d'un homme humainement exceptionnel qui a courageusement défendu des disciplines actuellement trop en déshérence, en les portant à leur point d'excellence.

Erudition, passion et humanité, un exemple dans un monde universitaire étriqué où les individualités hors pair comme Gaignebet deviennent de plus en plus rares.

Il laisse des livres superbes qui furent parmi mes très grands bonheurs de lecture. C'est la disparition d'un homme remarquable, d'un chercheur exceptionnel, d'une présence unique.

Gaignebet est associé dans ma mémoire à une époque superbe de l'université, peuplée de profs éblouissants qui nous ont donné le goût de la lecture, de l'érudition et des marges."

Claude Gaignebet devait aussi intervenir au quatrième Rencontres de Varages
les 6 et 7 Octobre 2012.