dimanche 4 mars 2012

Jean-Baptiste WILLERMOZ - Textes choisis et présentés par Jean-Marc VIVENZA



Si Jean-Baptiste Willermoz, (1730-1824)
fut toute sa vie persuadé que la maçonnerie
était dépositaire de secrets essentiels,
c’est sa rencontre avec Martinès de Pasqually, en 1767,
qui lui permettra de trouver
dans l’Ordre des Chevaliers Maçons Elus Coëns de l’Univers
ce qu’il avait toujours attendu en matière de connaissance, confirmant ses espérances à propos des mystères de l’initiation.

Mais loin d’en rester à un dépôt passif des enseignements reçus
de Martinès, Willermoz va être à l’origine de l’œuvre de réforme
la plus ambitieuse de la franc-maçonnerie au XVIIIe siècle,
puisqu’en 1778, lors du Convent des Gaules,
introduisant au sein de la Stricte Observance la doctrine
de la réintégration préalablement « christianisée »,
il fonde un nouveau système original : le Régime Ecossais Rectifié.

Bientôt disponible