vendredi 8 juin 2012

Entretiens informels entre Xavier Cuvelier-Roy et Serge Caillet sur le martinisme. Bientôt chez Le Mercure Dauphinois, un éditeur grenoblois.



Qu’est-ce que le martinisme ? 
Qui étaient Martines de Pasqually, Louis-Claude de Saint-Martin (le Philosophe inconnu) et Jean-Baptiste Willermoz ? 
Quel fut leur enseignement et quelles étaient leurs écoles ? 
Qui sont leurs héritiers ? 
Qu’est-ce que l’Ordre martiniste fondé par Gérard Encausse (Papus) à la Belle époque et quelles sont les sociétés initiatiques qui peuvent, aujourd’hui, se réclamer du martinisme ?



En se prêtant au jeu des questions pertinentes de Xavier Cuvelier-Roy, au cours de six entretiens informels, Serge Caillet ouvre un à un les grands dossiers du martinisme : le siècle des Lumières, la Belle époque de l’occultisme, les épigones de Papus, la clandestinité et l’après-guerre, les années 1960-1980, le martinisme à l’ère du Verseau. Chemin faisant, Serge Caillet et Xavier Cuvelier-Roy abordent aussi bien des thèmes connexes au martinisme, sous toutes ses formes, et nous invitent à rencontrer de nombreux personnages, ces « hommes de désir », qui ont fait l’histoire du martinisme depuis le XVIIIe siècle.
         
Dans la seconde partie de l’ouvrage, les « annales martinistes des origines à nos jours » recensent les événements clefs de l’histoire du martinisme. Enfin, un index bibliographique offre aux amateurs un outil de travail et une mine de références sans équivalent.