mercredi 11 décembre 2013

LE COLPORTEUR DU LIVRE




Nous sommes libraire et Il est essentiel, 
pour une démocratie, de protéger la liberté de l'auteur 
contre l'arbitraire de tous les pouvoirs, publics ou privés.

Une œuvre est toujours susceptible d'interprétations diverses, 
et nul ne peut, au nom d'une seule, 
prétendre intervenir sur le contenu de l'œuvre, 
en demander la modification, ou l'interdire.

L'auteur est libre de déranger, de provoquer, 
voire de faire scandale.

Cela ne signifie pas que l'auteur n'est pas responsable.

Il doit pouvoir rendre compte au public, 
mais toujours dans le cadre de la critique de ses œuvres.