lundi 27 janvier 2014

SAINT BLAISE vue par trois auteurs.




Saint Blaise


Grasset d'Orcet nous précise dans ses matériaux cryptographiques :

"Les tailleurs de pierres ont pour saint patron saint Blaise, dont le nom en grec veut dire bléser, c'est-à-dire parler comme les Auvergnats, en chuintant les gutturales. Blasonner, c'est donc parler comme saint Blaise..."

Philippe Walter écrit au sujet de saint Blaise :

"les relations étroites que le saint entretient avec les animaux ne mériteraient sans doute pas d'être soulignées"

Fêté le lendemain de la Chandeleur. Saint Blaise évoque le nom breton du loup (bleizh).

Ce que nous confirme aussi Pierre Gordon :

"Dans ces conditions, l'on n'éprouve aucune surprise à voir Bel, Belen, signifier le loup : celui-ci, en gallois est bela et blai, en breton, bleiz ; dans l'ancien celtique, il était blez...."