dimanche 20 avril 2014

L’origine de la Journée mondiale du livre





Le choix du 23 avril n’est pas dû au hasard. En 1616, deux célébrissimes écrivains moururent à cette date : William Shakespeare et Miguel de Cervantès. Ce jour correspond également à la fête de saint Georges, patron de la Catalogne. 
Cette célébration, qui porte en catalan le nom de Sant Jordi, met les fleurs à l’honneur, puisant ses racines dans une vieille légende. 


La fête des roses et des amoureux, version catalane
La légende de saint Georges est une curieuse histoire qui est devenue un véritable emblème de l’amour. 


Au xve siècle, on raconte qu’un redoutable dragon terrifiait le village de Montblanc, près de Tarragone.
Après avoir dévoré le bétail, il s’en prit aux habitants.
Le roi décida alors de mettre tous les noms des villageois dans une marmite et de choisir au hasard celui ou celle qui serait livré au monstre afin de le tenir éloigné.
Un jour, c’est la fille du roi qui fut tirée au sort, et le souverain, affligé, dut se résoudre à l’abandonner.
Cependant, au moment où la princesse approchait la demeure du dragon, aux portes de Montblanc apparut un chevalier monté sur un blanc destrier.
L’homme fonça sur la terrible bête et parvint à la transpercer de sa lance, l’entraînant vers une mort certaine.
Du sang du dragon naquit aussitôt une rose que le chevalier offrit à la princesse. 



Cet homme n’était autre que saint Georges, et c’est ainsi que tous les 23 avril, à Barcelone et dans bien d’autres villes et villages de Catalogne, il est devenu coutume pour les amoureux de s’offrir des livres et des roses rouges.

Le jour de la Sant Jordi, les étals des libraires et des marchands de roses envahissent les rues, qui se remplissent de couleur et de parfum. 



La plupart des femmes portent une rose ou un bouquet à la main, mais les hommes les plus romantiques s’occupent de leur faire livrer des fleurs à domicile, dans des présentations originales.

Il existe de nombreuses légendes autour de la figure de saint Georges, qui est aussi le patron de l’Angleterre, du Portugal, de la Bulgarie, de l’Éthiopie et de la Géorgie.